Accéder au contenu principal

ESSAI BMW Série 1 Pack M 2018

A l’aube de la nouvelle BMW Serie 1 2019, je vous propose, ce qu’est une vraie BMW.

BMW = Propulsion, Moteur longitudinal, et plaisir de conduite

C’est ce que j’ai voulu vérifier avec cette 118i Pack M avec la BVA 8 rapports.

BMW 1.2.png

Donnée pour 1,470kg (Incluant 75kg de conducteur + 90% du plein), cette voiture affiche 136ch et 220nm.

Style extérieur

De la BMW comme j’aime, face avant agressive a souhait, feux full leds, long capot…

Cette voiture a (avait) une ligne magnifique, le style break de chasse lui va à ravir.

BMW SERIE 1.3.png

Cette découpe provient de la position longitudinale du moteur et de l’architecture propulsion, abaissant considérablement la caisse.

Très agressive, seul détail trahissant son manque de puissance est son unique sortie d’échappement… la double étant dispo sur le 120i

IMG_2872.JPG

Sinon, la ligne extérieure lui confère un sentiment de solidité et de sécurité. 

Style intérieur

Sécurité que l’on retrouve à son bord, le confinement typiquement Allemand, avec de faibles parties vitrées et une ceinture de caisse haute.

La Phase 3 se différencie de la Phase 2 par une planche de bord légèrement différente et des fonds de compteurs noirs.

 

 

S0-Toutes-les-nouveautes-du-salon-de-Geneve-BMW-Serie-1-restylee-inesperee-345029.jpg
Phase 2

 

IMG_2877.JPG
Phase 3

 

A l’image de son Pack M, on retrouve des sièges spécifiques en cuir avec supports latérals gonflables, très pratique pour se sentir à l’aise, mais surtout, je voudrais mettre l’accent sur un point, le Volant M très épais, véritable signature de BMW.

L’équipement est riche sans l’être, Camera de recul, Feux de route automatiques, démarrage sans clé, GPS XL, recharge par induction, Modes de conduites, Clim Auto…

Offrant à ces passagers de la place, cette dernière se révèle être une très bonne routière.

IMG_2878.JPG

En effet, la vie à bord est agréable, autant à 2 que à 4 grâce à un accoudoir arrière, Cependant du fait de la transmission, on retrouve dans le coffre, une sorte de dénivelé venant des places arrières, réduisant la capacité de ce dernier.

Sur la route

C’est la que ça devient marrant, au contacte le petit 3 cylindres se reveille dans le calme et à chaud, on n’entend même pas son ralenti.

Le couple arrive très vite, 1250tr/min procurrant une accélération correcte pour 136ch.

BMW 1.4.png

Le son moteur est vraiment sportif, mais en atteignant la zone rouge, il devient nettement moins flatteur.

En effet, les 3 cylindres BMW n’aime pas être haut dans les tours, du fait du Turbo qui s’essouffle, la poussée n’est plus, et la boîte passe le rapport à votre place (en mode Manuel).

Le chassis en revanche aime se montrer sportif, du fait de son architecture propulsion, on arrive vite à s’amuser une fois le mode SPORT PLUS activé et l’ESP désactivé.

BMW 1.5.png

La voiture étant neuve, il est important de bien faire chauffer le pont et sa température moteur avant de s’amuser.

Tarifs

Cette version, neuve était facturée 38000€.

IMG_2874.JPG

Crédit photo : FI, BMW Presse

CC

One thought on “ESSAI BMW Série 1 Pack M 2018 Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :