Accéder au contenu principal

Citroën DS, le fleuron Français 2/3

Le drame

Si le projet avance à grande vitesse, le développement du moteur prend du retard, Pour compenser ce retard, Boulanger demande à toutes ses équipes de se mettre sur la VGD et en 1947 la suspension hydraulique est déjà prête mais requiert une miniaturisation.

Image associée

Le 11 novembre 1950, un drame s’abat sur Citroën, Pierre-Jules Boulanger se tue au volant d’une Traction lors de l’un des multiples allers-retours qu’il effectuait entre Paris et Clermont-Ferrand. Robert Puiseux (PDG de Michelin) assure l’intérim.
Puiseux est plus ouvert aux idées révolutionnaires de Lefebvre et étonnamment, trouve le projet VGD trop circonspect.

Capture TRACTION
Photo de l’accident

Le changement

De plus avec ce changement de Président, de nouvelles têtes arrive chez Citroën et laisse quasiment carte blanche à Lefebvre, et cette reprise en main relance totalement le projet que l’on espère voir arriver au milieu des années 1950 dans les concessions de la marque.

Mais c’est surtout sur la technique que les choses évoluent, Lefebvre en demande toujours plus à l’hydraulique, ce système à l’aide d’une centrale à pression d’huile pourrait commander la direction, le freinage, l’embrayage en plus de la suspension.

Image associée
Le frein champignion

Quant au moteur, Citroën voulait un six cylindres à plat mais leur fiabilité n’est pas leur point fort à cause d’une mise au point laborieuse. Et pour en rajouter les bureaux d’études remarquent trop tard que le moteur six cylindres ne peut pas être produit dans les usines Citroën, sauf à changer une bonne partie de l’outillage. Les six cylindres est abandonné en 1953 et on demande à Becchia de moderniser le quatre cylindres en ligne de la Traction.

C’est aussi en 1953 que les grandes lignes de la future DS sont arrêtées. Beaucoup de vitrage et de problèmes, notamment avec le pare-brise panoramique que Saint-Gobain fut réticent à fabriquer.

L’hydraulique est mise en avant et l’ensemble de ces innovations demande de nombreux essais routiers pour valider ou non les solutions techniques et perfectionner leur mise au point.

Les tests sur base de Traction

Crédit Photo : L’argus, Wikipédia

CC

One thought on “Citroën DS, le fleuron Français 2/3 Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :